Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le journal de Zeno

  • Se sentir mieux grâce au yoga

    #EANF#

    Lire la suite

  • Une énergie propre avec Inolys

    Les énergies propres sont d'ores et déjà disponibles pour le grand public, surtout pour les propriétaires de résidences individuelles. Parmi ces énergies on retrouve deux familles, soit l'éolien, soit le solaire.
    L'éolien n'est pas totalement abouti et ne peut pas être implanté partout. Par contre, le solaire, lui répond à tous les besoins et peut être implanté partout.


    Il n'est pas obligatoire d'installer les panneaux solaires en toiture de maison pour les faire fonctionner. Il n'est pas nécessaire d'avoir des centaines de mètres carrés disponibles pour que l'installation soit adaptée. Les panneaux solaires ont vu leur rendement amélioré au cours de ces dernières années. Cette amélioration a aussi entrainé un développement de solutions abouties comme la solution hybride de l'entreprise Inolys.


    De nombreux particuliers sont déjà passés au solaire pour leur résidence principale grâce à cette technologie. Cette technologie gomme simplement tous les inconvénients connus des anciennes installations. Auparavant il fallait choisir entre vendre l'électricité produite ou l'utiliser. La vendre permettait de faire un geste pour l'environnement et de gagner de l'argent (après avoir remboursé l'installation) ; ou l'utiliser, mais sans avoir la possibilité de consommer plus que la production, d'où une baisse de confort.


    Grâce à cette solution, il est maintenant possible de vendre, d'utiliser et d'acheter si besoin. Une centrale électronique et autonome prend place dans le domicile des particuliers et gère tout à la place de l'Homme.
    Toute l'électricité produite et qui n'est pas utilisée est vendue sur le réseau régional. L'électricité venant à manquer pour quelle que raison que ce soit peut être achetée depuis le réseau régional. Pour les habitants du foyer, c'est un gain en confort considérable, mais c'est aussi de grandes économies sur la facture d'électricité.
    Profiter d'une énergie propre en toute simplicité, c'est possible et c'est ce que font plusieurs milliers de foyers actuellement.

  • Proust et Frankenstein

    Le soir du dimanche 10 novembre 1912, Marcel Proust qui va de déconvenue en déconvenue avec les éditeurs écrit à Mme Straus :

    'J'ai tellement l'impression qu'une œuvre est quelque chose qui sorti de nous-même, vaut cependant mieux que nous-même, que je trouve tout naturel de me démener pour elle, comme un père pour son enfant.'

    Marcel Proust n'a pas eu d'enfant, son grand livre fit toute sa progéniture.

    Je trouve touchante cette modestie qu'on sent chez lui, toujours, devant son œuvre. Les hommes deviennent peu de choses devant leur œuvre dès lors qu'ils réussissent à extirper de leurs entrailles le meilleur de ce qu'ils ont senti - c'est paradoxal, mais le plus grand créateur, une fois son but atteint, se voit immédiatement condamné à rentrer dans l'ombre, à s'effacer devant la créature qui vient de sortir de lui et qui tout de suite prend toute la place.

    Marcel Proust a tout fait pour que sa créature soit plus grande que lui, il y réussit si bien que son œuvre immédiatement l'efface, le laisse en plan, lui l'homme et nous on reste un peu triste de le voir ainsi relégué aux oubliettes par la comète qu'il a lancée.

    Ce que je dis là Proust en avait pleinement conscience, c'est tout le sens finalement de son 'Contre Sainte-Beuve'.